50Uppergames -- Pharaon
Uppergames : Pour connaitre l'actualité des jeux vidéo
Aller à l'accueil
Rechercher un article
Consulter les tests

Le CHAT Uppergames

Pharaon - Sierra

La suite de Caesar III ressemble en tout point à son prédécesseur…avec quelques améliorations bien entendu.

Après s'être intéressé au monde romain avec Caesar III, Sierra récidive avec le monde Egyptien dans Pharaon.
Cela fait maintenant plus d'un an que Caesar III est sorti et, les intéressés s'en souviennent, il n'était pas exempt de défauts… Mais il connut cependant un franc succès et dès lors une suite s'imposait, j'ai nommé, Pharaon.


Bon, techniquement, la plupart des défauts du premier ont été corrigés. Enfin, les plus gros défauts, car il reste encore quelques petits trucs un peu décevant de-ci de-là comme lorsqu'on tourne la carte et qu'on voit toujours le même face d'un bâtiment, mais bon, rien de vraiment nuisible au jeu.
Vous pouvez jouez jusqu'en 1024 et ce pas seulement sur de "grosses" bécanes. C'est l'un des principaux atouts de Pharaon, être jouable sur des machines faibles (P 166 recommandé). Pharaon pourra donc toucher un très large publique… De plus, les graphismes sont de très bonne qualités, comme les sons et les vidéos…
Vraiment, il y a rien à redire…

Du côté du gameplay, ceux qui apprécient les sim-city-like seront ravis, les parties sont longues (très longues), les monuments sont nombreux, tout comme les industries et les tâches que le joueurs doit accomplir le sont encore plus. C'est vrai qu'en réfléchissant bien, le joueur n'a pas un moment de répit, il doit être prêt et actif à tout moment, ce qui est assez inhabituel pour un sim-city-like (les habitués connaissent bien la méthode du "je-laisse-tourner-le-jeu toute-la-nuit-pour-gagner-un-max-de-pognon")… Ici, il n'est plus possible de relâcher sont attention, sauf si vous êtes du genre à aimer être punis par les dieux et être hué par toutes les citées du royaume… En effet, les dieux doivent être vénérés quotidiennement sous peine de châtiments et les relations inter citées ont aussi leur importance (généralement pour finir un scénario)…
Difficile, Pharaon l'est, tout comme Caesar III le fut avant lui mais c'est ce qui plait dans ce genre de jeu (la difficulté a quand même diminué depuis ce dernier car elle y était plutôt excessive)…

Un jeu graphiquement agréable et passionnant à jouer qui malgré les nombreuses améliorations, n'est pas indispensable pour les possesseurs de Caesar III (sauf si vous êtes comme moi un fan invétéré)…

Technique : 8/10 - Gameplay : 9/10

Global :8/10 - Testé par glurp

Contactez le webmaster à l'adresse suivante : uppergames@e-telier.be